Kandy
Exploration Sri lanka Villes Voyages

Kandy City

By on 13 août 2016

Une première nuit bien agitée

Il est 7h00, j’ai l’impression d’avoir dormi les yeux ouverts.

Kandy est une ville bruyante surtout en pleine période de fête. Pour rester à l’écart du tumulte, nous avions réservé une guest à quelques kilomètres, comme je vous en ai parlé hier : L’amigo Studio Appartement.
Malgré l’espoir d’une nuit paisible, les chiens du quartier n’ont pas cru bon de nous laisser dormir.

Le calme revient progressivement… Le jour se lève dans un énorme vacarme. Le toit de la guest semble trembler au dessus de nos têtes, comme si on y jetait d’énormes pierres.

Je me dirige alors vers toutes les fenêtres de la chambre pour scruter l’extérieur, le bruit est encore là mais il commence à s’atténuer, je me dirige enfin dans la salle de bain pour observer par les fenêtres.. et sur d’immenses arbres fruitiers j’aperçois enfin les coupables…

Après un réveil pas comme les autres rien de tel qu’un bon petit déjeuner : jus de fruit de la passion, galettes à base de noix de coco, navets au curry, fruits, pain, beurre et café. A voir la tête de Jimmy, on comprend que ce n’est pas toujours évident de manger épicé dès le matin, mais on s’y fait 🙂

Il est 10H30, nous saluons nos amis rencontré la veille puis nous prenons un tuk-tuk pour visiter la ville.

Cette ville plus touristique que la précédente est relativement bondée, la ville est en effervescence ! On y célèbre d’Esela Perahera, qui est un des plus grand festival bouddhiste d’Asie.

Puisque nous sommes à Kandy, impossible de ne pas nous rendre au temple de la dent, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour y rentrer, il faut être habillé correctement (pas de débardeur, pas de short au dessus des genoux…),  filles et garçons rentrent séparément pour être fouillés. C’est un lieu sacré qui doit sa célébrité au fait que lorsque l’ancien prince mourut et fût incinéré, une dent intacte fût retrouvée et conservée. Elle se trouve aujourd’hui gardée dans ce temple, et n’est montrée au public que très rarement. On y voit également des éléphants, attendant d’être préparés pour la grande fête du soir.

Lors de notre visite nous nous sommes rentrés dans une salle remplies de vestiges d’objets et restes d’anciennes pièces détruites lors de la guerre. Ces pièces sont conservées à l’abri des regards, mais nous y avons eu accès grâce à un guide qui, contre une petite rémunération nous a fait rentrer dans cette partie du temple.

Le soir pour la grande parade, nous avions réservés des billets (environ 10000 roupies par personne) afin d’être bien placés.

La période très touristique est un avantage pour les commerçants des rues qui n’hésitent pas à faire payer plein pot les places.

Bien que le défilé soit magnifique, nous avons trouvé cela vraiment long, car impossible de sortir du restaurant avant minuit. Nous avons assisté pendant plus de trois longues heures à un spectacle où défilent en chantant hommes et femmes vêtus de costumes traditionnels, ainsi que des éléphants.

Nous vous en parlons dans la seconde partie de notre voyage à Kandy !

Suivez-moi c’est par ici !

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu?

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités.

Merci pour votre abonnement.

Une erreur est survenue

TAG

LEAVE A COMMENT

Merci pour votre visite !

Abonnez-vous à la newsletter et vous recevrez les dernières actualités dans votre boîte e-mail.

Merci pour votre abonnement.

Une erreur est survenue

%d blogueurs aiment cette page :